Bonjour, nous sommes le
dimanche 26 mai 2019

Accueil > Vivre sa Foi > Onction des malades

Onction des malades

De même que Dieu n’est pas l’auteur de la mort, de même il ne punit pas certains en leur infligeant une maladie. La mort et la maladie sont l’expression du Mal qui est entré dans le monde. Elles atteignent notre humanité et la fragilise dans son corps et son esprit.

Jésus-Christ a fait de nombreux miracles ; beaucoup de malades venaient à lui pour qu’il les sauve de la souffrance en les guérissant. Maintenant qu’il est retourné vers son Père, il ne les abandonne pas. Il a institué un sacrement du réconfort dans la maladie grave : le sacrement de l’onction des malades.

Pourquoi ce sacrement ?

Parce que la maladie apporte un bouleversement profond dans la vie de l’homme : rupture avec les activités professionnelles, peut-être rupture ou bouleversement de la vie familiale, isolement de la chambre d’hôpital, préoccupations financières, sans parler de la souffrance physique et morale.
Par le sacrement de l’onction, le Christ vient vers le malade pour l’apaiser, lui rendre confiance et le fortifier moralement face à la maladie.

L’onction

Comme la confirmation, le sacrement comporte une imposition des mains et une ou plusieurs onctions d’huile. Mais l’huile dont on use dans la célébration de l’onction des malades n’a pas la même signification que le saint-chrême qui, au baptême ou à la confirmation, rappelle l’onction des prêtres et des rois de l’Ancien Testament ; elle évoque plutôt l’huile qui pendant de nombreuses générations servait de médicaments. Ce n’est pas l’huile qui consacre mais l’huile qui apaise la souffrance.

Célébration annuelle paroissiale

Ce sacrement peut toujours être célébré au domicile des malades avec la participation de l’entourage. Cependant, une fois par an, notre paroisse en propose la célébration communautaire au cours d’une messe, afin de mieux manifester l’appartenance des malades à la communauté paroissiale. Mais surtout, celles et ceux qui reçoivent ce sacrement au milieu des paroissiens sont ainsi donnés à tous comme un témoignage de foi et d’espérance. Devant leur démarche, chacun de nous est invité à redécouvrir que le Seigneur nous accompagne nous aussi dans nos épreuves comme dans nos joies. Ainsi les malades trouvent un réconfort dans la présence et la prière de la communauté, et la communauté conforte sa foi dans le témoignage de ces frères malades.

Célébration annuelle

Si vous désirez recevoir ce sacrement ou pensez à une personne qui en aurait besoin, n’hésitez pas à contacter l’un des prêtres de la paroisse.

Si vous souhaitez prendre un temps d’écoute, le Père Yannick propose de vous recevoir individuellement. Contacter l’accueil du presbytère pour fixer cette rencontre.


Grande soirée bioéthique à Rennes avec Mgr Pierre d’Ornellas et le député Xavier Breton

Lundi 6 mai 2019



Le père Claude Edet souhaite visiter les personnes seules, malades...
N’hésitez pas à lui faire appel. Il sera heureux de vous rencontrer.
Vous pouvez le contacter au presbytère d’Iffendic : 09 69 80 48 41.


PAROISSE SAINT LOUIS-MARIE EN BROCELIANDE - Tél. : 02 99 09 01 31 - Contact Presbytère
Webmaster | Designed & Realised by ClaireServices | Suivre la vie du site RSS 2.0
| Plan du site | Mentions légales