Bonjour, nous sommes le
mardi 27 juillet 2021

Edito du dimanche 3 mai

Dimanche de prières pour les Vocations

Le 1er mai, nous fêtions Saint Joseph, patron des travailleurs.

L’Evangile nous dit peu de mots sur ce charpentier, nommé Joseph. Mais il insiste sur sa droiture et sa prudence. Celui qui a la garde de Marie et de l’enfant est un humble : il est plus à l’aise en son atelier que dans les grandes idées. Il a connu les difficultés propres aux plus petits : pas d’argent pour aller à l’hôtellerie ; lors de la présentation de l’Enfant Jésus au temple, Marie et Joseph ne pourront faire que l’offrande minimum réclamée par la loi. Ainsi, ils auront vécu au plus près les épreuves quotidiennes des travailleurs.

Depuis plusieurs semaines, le coronavirus nous a fait découvrir, de façon plus forte et plus précise, tous ces travailleurs qui œuvrent dans l’ombre :

  • pour soigner, consoler les malades, les personnes âgées
  • pour transporter ce dont nous avions besoin pour vivre.

Nous avons découvert la solidarité envers les plus faibles, les plus pauvres, les plus âgés.
Nous avons découvert le peu d’estime témoigné à ceux que nous considérons au bas de l’échelle.
Un lecteur de ‘Ouest-France’ écrivait : « Malade à cause du virus, j’ai passé plusieurs jours à l’hôpital. J’ai été soigné avec amour et sollicitude. Mais j’ai découvert que des personnes malgré leur dévouement et le temps passé au-delà du temps réglementaire, ne touchaient qu’un maigre salaire. Bien sûr, ils vont peut-être recevoir une prime. Et après ? »
Oui et après ! Est-ce que la considération que nous leur témoignons actuellement continuera-t-elle ? Et - soyons réalistes et terre à terre - leur salaire sera-t-il augmenté ?

Ce week-end du 2-3 mai est réservé aux vocations, pas seulement sacerdotales ou religieuses. Du fait de notre Baptême, nous sommes tous appelés à témoigner de notre Foi. Comment ? Par notre amour actif envers les plus pauvres, les délaissés de notre société.

Puisse le Seigneur nous donner le courage d’être fidèles à notre vocation de baptisé.

Père Claude

ANNONCES


Message du 25 juin 2021
" Chers enfants !
Mon Cœur est joyeux car à travers toutes ces années, je vois votre amour et votre ouverture à mon appel.
Aujourd’hui, je vous invite tous à prier avec moi pour la paix et la liberté, car Satan est fort et avec ses tromperies il veut éloigner de mon Cœur maternel le plus possible de cœurs. C’est pourquoi, décidez-vous pour Dieu afin de bien vivre sur la terre que Dieu vous a donnée.
Merci d’avoir répondu à mon appel."


Gino Bartali, au nom de la liberté

« Le bien se fait, il ne se raconte pas. Il est des médailles que l’on accroche à l’âme, et non à sa veste ». Le 5 mai 2020, cela a fait 20 ans que le grand champion de cyclisme Gino Bartali nous a quitté. De lui, les générations de sportifs retiennent une légende. Mais Gino Bartali a une autre histoire, secrète, magnifique, liée à sa foi profonde.


Si vous souhaitez prendre un temps d’écoute, le Père Yannick propose de vous recevoir individuellement. Contacter l’accueil du presbytère pour fixer cette rencontre.

Le père Joseph Sicot et le père Claude Edet souhaitent visiter les personnes seules, malades...
N’hésitez pas à leur faire appel. Ils seront heureux de vous rencontrer.
Père Joseph : 02 56 49 66 76 (Bédée)
Père Claude : 09 69 80 48 41 (Iffendic).


PAROISSE SAINT LOUIS-MARIE EN BROCELIANDE - Tél. : 02 99 09 01 31 - Contact Presbytère
Webmaster | Designed & Realised by Claire Levrel| Suivre la vie du site RSS 2.0
| Plan du site | Mentions légales