Bonjour, nous sommes le
dimanche 29 novembre 2020

Accueil >Actualités >Covid19 - Au coeur de l’info... > Edito du Dimanche de la Miséricorde

Edito du Dimanche de la Miséricorde

BX Marcel Callo - 19 avril 2020

Voir, se voir, se rencontrer, parler ensemble..., nous en redécouvrons toute l’importance actuellement alors que le confinement nous empêche de vivre tout cela.

Pourtant, il nous faut accueillir ce confinement et le mettre en œuvre avec amour et pour nous-même et pour notre prochain... Sans doute, des moyens modernes de communication atténuent un peu ce manque et nous permettent de rester en lien avec nos proches, nos amis, nos voisins, mais ils ne remplaceront jamais une rencontre personnelle, une visite à une personne malade, âgée, à domicile, à l’hôpital ou en EHPAD, un partage au sein d’une équipe, une célébration rassemblant la communauté paroissiale.

"Heureux ceux qui croient sans avoir vu !" (Jn 20, 29), dit le Seigneur ressuscité à son apôtre Thomas. Nous sommes de ceux qui n’ont pas connu Jésus de Nazareth, qui ne l’ont pas vu en chair et en os. Nous n’étions pas avec les disciples le soir du premier jour de la semaine ; nous étions absents comme Thomas. Pour autant, notre foi n’est ni aveugle, ni mièvre : nous avons la lumière de ces Évangiles écrits "pour que vous croyez que Jésus est le Christ, le fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom..." (Jn 20, 31). Avec Thomas, puissions-nous proclamer le cœur de notre foi : "Mon Seigneur et mon Dieu." (Jn 20, 28)

Mais rassurons-nous. Le Christ ressuscité fait œuvre de miséricorde pour Thomas longtemps incrédule. Les mots, l’attitude du ressuscité ne contiennent ni reproche, ni condamnation, mais une invitation à croire en cet événement inouï. Thomas reconnaît que Jésus l’aime tel qu’il est, et devant tant d’amour, sa vie devient acte de foi en celui qui a souffert, a été crucifié (marque des clous, plaie), est mort, le troisième jour est ressuscité des morts... Soyons surs, nous aussi, que Dieu nous regarde avec miséricorde malgré nos manques de foi ; il nous aime tels que nous sommes. Et nous faisons nôtre cette parole de Pierre (2ème lecture) : "Aussi vous exultez de joie, même s’il faut que vous soyez affligés pour un peu de temps encore, par toutes sortes d’épreuves ; elles vérifieront la valeur de votre foi qui a bien plus de prix que l’or..., afin que votre foi reçoive louange, gloire et honneur quand se révélera Jésus-Christ." (1Pierre 1, 6-7).

Avec la force de l’Esprit-Saint, le Dieu de toute miséricorde nous appelle à faire de nos familles, de nos quartiers ou villages, de nos communautés des oasis où se vivent l’écoute de la Parole de Dieu, le partage fraternel, la présence aux plus petits de nos frères, la communion eucharistique et la prière (1ère lecture : Actes 2, 42). Ce sont là les vivres dont nous avons besoin pour continuer notre route de croyants à la suite du Christ ressuscité.

Père Joseph Sicot

AGENDA PAROISSIAL 2020-2021
à télécharger


Message du 25 novembre

"Chers enfants ! Ceci est un temps d’amour, de chaleur, de prière et de joie. Priez, petits enfants pour que le Petit Jésus naisse dans vos cœurs. Ouvrez vos cœurs à Jésus qui se donne à chacun de vous. Dieu m’a envoyée pour être joie et espérance en ce temps, et je vous le dis : sans le Petit Jésus, vous n’avez ni tendresse ni sentiment du Ciel qui se cache dans le Nouveau-Né. C’est pourquoi, petits enfants, travaillez sur vous-mêmes. En lisant les Saintes Ecritures, vous découvrirez la naissance de Jésus et la joie, comme celle que Medjugorje a donnée à l’humanité dans les premiers jours. L’histoire sera une vérité qui se répète aussi aujourd’hui en vous et autour de vous. Travaillez à la paix et construisez-la par le sacrement de la Confession. Réconciliez-vous avec Dieu, petits enfants, et vous verrez des miracles autour de vous. Merci d’avoir répondu à mon appel."


ANNONCES


Les Mercredis de l’IFT

Père Erwan Barraud, directeur du séminaire.

Création, écologie, conversion

Mgr Pierre d’Ornellas.

Bioéthique : quelle société voulons-nous ?

Si vous souhaitez prendre un temps d’écoute, le Père Yannick propose de vous recevoir individuellement. Contacter l’accueil du presbytère pour fixer cette rencontre.

Le père Joseph Sicot et le père Claude Edet souhaitent visiter les personnes seules, malades...
N’hésitez pas à leur faire appel. Ils seront heureux de vous rencontrer.
Père Joseph : 02 56 49 66 76 (Bédée)
Père Claude : 09 69 80 48 41 (Iffendic).