Bonjour, nous sommes le
dimanche 29 novembre 2020

Accueil >Maison natale > Témoignage du Père Kamil après sa consécration

Témoignage du Père Kamil après sa consécration

1- Père Kamil, aujourd’hui 8 décembre, tu as fait la consécration à Jésus par les
mains de Marie, ici même à la maison natale du Père de Montfort.
Nous sommes ravis de ton engagement. Pourrais-tu te présenter brièvement ? Et
quelle est ta mission ici à Montfort sur Meu ?

Je m’appelle Kamil Iwanowski et je suis prêtre polonais. Je suis à Montfort depuis le 4 septembre 2014. J’ai été envoyé dans cette paroisse comme vicaire par Mgr Pierre d’Ornelas.
Je suis en France depuis août 2013. A ma demande, l’évêque de mon diocèse m’a permis de partir pour 6 ans (c’est un contrat de 6 ans) pour travailler en France, apprendre la langue, acquérir une certaine expérience de l’église occidentale et
observer la mentalité française.
C’est une expérience très précieuse et très belle. Je rencontre beaucoup de gens formidables.
En fait, mon aventure avec saint Louis Grignion a commencé ici à Montfort, bien que je l’aie connu avant grâce à saint Jean Paul II. C’est là que j’ai commencé à lire ses œuvres et à m’intéresser à sa vie.

2- Qu’est-ce qui t’a poussé à faire la consécration ?
Quand j’ai appris que je serais dans la paroisse de Saint Louis-Marie Grignion de
Montfort, j’ai tout de suite su que c’était une grande grâce pour moi. Etre dans le lieu où saint Louis est né, a été élevé, et a évangélisé est une belle grâce donnée par Dieu. Et je savais que j’étais là pour quelque chose, que j’avais quelque chose à faire.
Au début, je n’ai pas pensé à la consécration. Après tout, je suis prêtre catholique, j’ai l’ordination sacerdotale, donc je suis déjà consacré à Dieu. C’est clair. La décision de me consacrer par les mains de Marie a mûri en moi au fil du temps. Cela ne
s’est pas produit tout de suite. Quand je lisais les œuvres de saint Louis, cette pensée de consécration m’accompagnait et mûrissait en moi de plus en plus, jusqu’à ce que je décide de la préparer pendant 33 jours.

3- As-tu quelques messages à nous laisser ?
Je continuerai à profiter de Montfort et de toute la communauté paroissiale jusqu’à la
fin de mes vacances d’été en 2019. Puis, je retourne en Pologne dans mon diocèse pour y répandre et y propager la spiritualité montfortaine.

Jean Marie H. Rakotondravao, SMM

AGENDA PAROISSIAL 2020-2021
à télécharger


Message du 25 novembre

"Chers enfants ! Ceci est un temps d’amour, de chaleur, de prière et de joie. Priez, petits enfants pour que le Petit Jésus naisse dans vos cœurs. Ouvrez vos cœurs à Jésus qui se donne à chacun de vous. Dieu m’a envoyée pour être joie et espérance en ce temps, et je vous le dis : sans le Petit Jésus, vous n’avez ni tendresse ni sentiment du Ciel qui se cache dans le Nouveau-Né. C’est pourquoi, petits enfants, travaillez sur vous-mêmes. En lisant les Saintes Ecritures, vous découvrirez la naissance de Jésus et la joie, comme celle que Medjugorje a donnée à l’humanité dans les premiers jours. L’histoire sera une vérité qui se répète aussi aujourd’hui en vous et autour de vous. Travaillez à la paix et construisez-la par le sacrement de la Confession. Réconciliez-vous avec Dieu, petits enfants, et vous verrez des miracles autour de vous. Merci d’avoir répondu à mon appel."


ANNONCES


Les Mercredis de l’IFT

Père Erwan Barraud, directeur du séminaire.

Création, écologie, conversion

Mgr Pierre d’Ornellas.

Bioéthique : quelle société voulons-nous ?

Si vous souhaitez prendre un temps d’écoute, le Père Yannick propose de vous recevoir individuellement. Contacter l’accueil du presbytère pour fixer cette rencontre.

Le père Joseph Sicot et le père Claude Edet souhaitent visiter les personnes seules, malades...
N’hésitez pas à leur faire appel. Ils seront heureux de vous rencontrer.
Père Joseph : 02 56 49 66 76 (Bédée)
Père Claude : 09 69 80 48 41 (Iffendic).