Accueil >Homélies > Homélie du 24 septembre 2017

Homélie du 24 septembre 2017

mardi 24 octobre 2017, par Claire

Textes du 23ème dimanche du Temps Ordinaire : (AELF)
Première Lecture : Ez 33, 7-9
Deuxième Lecture : Rm 13, 8-10
Evangile : Mt 18, 15-20

Homélie du Père Kamil

Dieu demande au prophète Ezéchiel : « Vous ne dites rien pour faire sortir les méchants de leur chemin ? »
Le Christ dira clairement : « Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. »
Et, le sage dira : « Redressez la plante tant qu’elle est encore jeune, si vous ne voulez pas qu’elle grandisse définitivement courbée. »

Chers frères et sœurs,
Le Christ, dans la liturgie de la parole d’aujourd’hui, dirige nos pensées au devoir d’avertissement. On peut penser que c’est une chose banale. Mais en réalité, cela est vraiment important. Pourquoi ? Puisque Dieu dans l’Ancien Testament, dans le livre du prophète Ezéchiel, en parle déjà et le souligne fortement, et si l’auteur inspiré du psaume en parle aujourd’hui, comme Jésus-Christ lui-même, cette question ne peut pas être anodine.

Chers frères et sœurs,
A cette obligation d’exhortation fraternelle, à cette demande du Christ, les réactions des gens sont diverses. Certaines personnes pensent que faire une remarque à quelqu’un est une affaire très risquée, car on ne sait pas comment cela sera accepté par mon prochain. Pourquoi d’ailleurs se mêler des affaires des autres ? Après tout, c’était une personne adulte, "qu’elle réponde elle-même de ses actes". Dans d’autre cas, il y a des gens qui n’attendent aucun encouragement pour donner des leçons et remarques ; à chaque fois que cela se présente, ils le font. Ils le font, en apparence au nom de la vérité, stigmatisant les fautes, ou les mauvaises actions de quelqu’un ; ils le font avec fierté soit pour cacher leurs propres défauts, soit sous l’influence de la colère. Chers frères et sœurs, nous voyons que ces deux attitudes, l’indifférence ou la critique exagérée, ont non seulement rien à voir avec la loi fraternelle qu’évoque l’Evangile, mais ces attitudes sont contre elle. Pourquoi ? Parce que dans ces deux attitudes, il n’y a pas le plus important : l’AMOUR et donc la bonne approche de l’homme.

Nous entendons cela dans la deuxième lecture d’aujourd’hui. Saint Paul écrit : « N’ayez de dette envers personne, sauf celle de l’amour mutuel, car celui qui aime les autres (alors, qui se soucie de son prochain, et surtout de son bien spirituel, ne doit pas être perdu dans le péché), comme écrit St Paul : a pleinement accompli la Loi. » « Parce que la Loi dit : Tu ne commettras pas d’adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas de vol, tu ne convoiteras pas. Ces commandements et tous les autres se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Donc, je ne dois être ni indifférent, ni trop critique, mais je tiens au bonheur, au salut de mon prochain. La personne à qui je fais des reproches, doit « savoir » que je m’inquiète pour elle que je me soucis de son bonheur et de son salut. Pourquoi avec amour ? Parce que l’amour - comme écrit Saint Paul - ne fait rien de mal au prochain.
Donc, si quelqu’un me fait du mal, je dois avertir cette personne, si quelqu’un me fait du mal ou à mon prochain, ou à ma famille, si quelqu’un se comporte scandaleusement, si quelqu’un est immoral - je dois l’admonester, mais toujours avec amour. Le commandement de l’amour est accompli dans le ministère de la réprimande.

Le Christ dit : « Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. » Allez et réprimandez-le d’abord seul à seul. Parlez-lui. Demandez ce qui se passe. Dans cette affaire si délicate, le Sauveur nous donne des conseils, des pensées. Tout d’abord, la réprimande ne résulte pas de la colère ou d’autres sentiments instables. Et deuxièmement, elle n’a pas pour but d’humilier le prochain, mais à d’améliorer, c’est pourquoi elle doit être faite en privé (face à face) ; « S’il ne t’écoute pas, prends en plus avec toi une ou deux personnes afin que toute l’affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’assemblée de l’Église ; s’il refuse encore d’écouter l’Église, considère-le comme un païen et un publicain. »

Pourquoi l’Eglise ? Parce que l’Eglise est une voix constante de Dieu pour le peuple, de même que l’était la voix du prophète Ézéchiel. « Je vous ai nommé gardien de la maison d’Israël, afin que vous entendiez mon avertissement de ma bouche et que vous les observiez en mon nom. » L’Église le fait dès le début, et les apôtres en témoignent. De même ; les papes, beaucoup d’évêques et de prêtres l’ont fait, et aujourd’hui nous sommes les disciples contemporains du Christ. Nous appelons au respect de l’ordre moral, et surtout à la protection des plus faibles, en particulier des enfants à naître. Nous appelons au respect de la vie humaine, de la conception à la mort naturelle. Parce que la tâche de l’Église est de réveiller les consciences.

Alors, qu’est-ce que Jésus-Christ nous dit ? Il nous dit Aimer Dieu et son prochain comme soi-même, aimer et exhorter, mais toujours avec amour, agit si tu vois le mal, parce qu’il ne disparaîtra pas, même si tu ferme les yeux.
Allez par un chemin droit et redressez la plante tant qu’elle est encore jeune, si vous ne voulez pas qu’elle grandisse définitivement courbée. Alors ?
Alors, "« Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches !" – avec amour.

Amen.

Bonjour, nous sommes le
samedi 18 novembre 2017

breves



Si vous souhaitez prendre un temps d’écoute, le Père Yannick propose de vous recevoir individuellement. Contacter l’accueil du presbytère pour fixer cette rencontre.

INFOS !!!

PLANNING DES MESSES !

Fermeture de la Chapelle Saint Joseph : Les célébrations de la semaine auront lieu à l’avenir à l’oratoire de l’église à partir du 27 octobre 2016.

REPETITION DE CHANTS

pour tous !

- Lundi 23 octobre à 20h30 (salles paroissiales de Talensac)
- Vendredi 5 janvier à 20h30 (lieu précisé ultérieurement)
- Lundi 26 février à 20h30 (lieu précisé ultérieurement)

NOVEMBRE

CELEBRATIONS DE LA TOUSSAINT 2017 SUR LA PAROISSE

Messes :
- 9h30 à BEDEE et à TALENSAC
- 10h30 à Montfort
- 11h00 à IFFENDIC
- 11h00 à PLEUMELEUC suivi d’un temps de prière au cimetière.

Célébrations en après-midi suivies d’un temps au cimetière :
- 15h00 à BEDEE, BRETEIL, MONTFORT, TALENSAC, SAINT GONLAY et IFFENDIC.

Jeudi 2 novembre
C’est traditionnellement dans l’église le jour où nous célébrons nos défunts. Nous invitons tout particulièrement vous qui avez perdu un être cher, un parent, un ami, un proche, à une Eucharistie :
- à 9h00 à l’église d’IFFENDIC
- à 19h00 à l’église de MONTFORT
Manifestons ensemble par le symbole de la lumière notre espérance dans la Résurrection.
Des veilleuses extérieures à poser sur les tombes sont en vente aux sorties des messes au prix de 5€

Mercredi 8 novembre
Rencontre des membres de l’Equipe Pastorale de Paroisse à 20h30 au presbytère de Montfort

Samedi 11 novembre
« Tu veux servir la messe »
Temps fort de formation des servants de messe
de 14h30 à 16h00 à l’oratoire de l’église de Montfort

Dimanche 19 novembre
Vous avez 1 an, 5 ans, 10 ans... 30, 40, 50, 60 ans… de mariage !
Venez les fêter lors de célébration eucharistique de 10h30 à l’église de Montfort. Une rencontre d’échanges et de préparation est proposée le vendredi 20 octobre à la salle paroissiale d’Iffendic à 20h30. S’inscrire au presbytère.

JANVIER 2018

Dimanche 21 janvier
Retour sur le pèlerinage en Pologne
Nous revenons d’un pèlerinage en Pologne sur les pas de Jean-Paul II et sur les lieux de grands Saints contemporains polonais. Nous vous avons portés dans nos prières. Nous aimerions vous partager notre joie et vous faire cheminer sur les pas de St Jean-Paul II, St Maximilien Kolbe, Ste Faustine, Bienheureux Père Popielusko. Nous vous invitons à se retrouver. Belle journée en perspective !


TEMPS FORT :
« ÉVEIL À LA FOI »

Une fois par mois le mercredi
de 16h45 à 17h45
au presbytère de Montfort

Ce sont des mamans de la paroisse qui animeront ce moment. A suivre, il est proposé un temps de prière à l’église à 18h00 où les parents sont invités à rejoindre les enfants jusque 18h30. Pour information durant la messe le dimanche à Montfort, il est proposé un temps adapté pour les jeunes enfants.

Plus d’infos ICI

Pour information durant la messe le dimanche à Montfort, il est proposé un temps adapté pour les jeunes enfants.


PARCOURS ALPHA

Un couple, ça se construit. « Prenez soin de votre couple autour de dîners en tête à tête… »
Renseignements et préinscriptions auprès de :
F. et L. BESNARD
Tél : 02 99 60 54 49
E.Mail : franleobesnard@orange.fr


Le père Claude Edet souhaite visiter les personnes seules, malades...
N’hésitez pas à lui faire appel. Il sera heureux de vous rencontrer.
Vous pouvez le contacter au presbytère d’Iffendic : 09 69 80 48 41.


PAROISSE SAINT LOUIS-MARIE EN BROCELIANDE - Tél. : 02 99 09 01 31 - Contact Presbytère
Webmaster | Designed & Realised by ClaireServices | Suivre la vie du site RSS 2.0
| Plan du site | Mentions légales