Accueil >Enfants - Jeunes >Les servants d’autel > Gestes et attitudes dans la liturgie

Gestes et attitudes dans la liturgie

mercredi 25 mai 2016, par Claire

Article paru dans Eglise en Ille et Vilaine n° 198 du 14 juin 2011

Gestes et attitudes dans la liturgie

Pourquoi des gestes et des actions corporelles s’il s’agit de rencontrer Dieu qui est au-delà de tout ? Dans la liturgie, la Sagesse de Dieu s’adapte à l’homme ; les réalités les plus spirituelles passent par le corps : c’est là, en effet, que Dieu vient nous rejoindre et nous sauver. Dans ce dossier, deux éclairages différents viennent dire cette même réalité : l’expérience vécue avec des personnes handicapées mentales à l’IME -MAS Gaifleury de Saint-Georges-de-Reintembault, le savoir-faire des servants d’autel au service de la prière liturgique.

« Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous, adorons le Seigneur qui nous a faits » Ps 94,6

La liturgie, parce qu’elle est une action où la dimension corporelle a une place éminente, est un lieu majeur où le christianisme propose une sagesse chrétienne du corps qui tend à réunifier raison et corps, sagesse qui a ses racines dans la tradition biblique. Dans la Bible, en effet, le corps participe à la dignité de l’« image de Dieu » ; façonné de glaise le corps est porteur du souffle divin qui lui permet de se tenir debout en présence de Dieu : « Tu m’as façonné un corps, alors j’ai dit voici, je viens… » . Le corps est non seulement une réalité biologique, mais, inséparablement, lieu de relation, médiation. L’aspect corporel de la liturgie prend donc place dans un univers relationnel qui conjugue relation aux autres et relation à Dieu. Le corps y a une place essentielle, non pas tant comme moyen d’expression, que comme le lieu même où Dieu vient rejoindre l’homme pour le sauver. Dès lors, quel est le statut des attitudes corporelles et des gestes dans la liturgie ?

Gestes humains :
Ils s’enracinent dans la culture humaine mais aussi engagent la personne dans sa réalité totale et sa cohérence profonde. Le geste liturgique n’est ni théâtral ni purement extérieur.

Gestes symboliques :
Ils prennent sens dans l’univers de la foi chrétienne, ils mettent en œuvre une réalité qui dépasse infiniment leur simple valeur immédiate : ainsi, le geste de paix n’est pas seulement un geste d’amitié offert aux voisins les plus proches, il exprime, au moment même de la communion sacramentelle, la communion de tous les baptisés dans l’unique Corps du Christ.

Gestes gratuits :
Ils ne visent pas d’abord une efficacité immédiate : la procession des dons, par exemple, augmente inutilement le temps requis pour préparer l’autel, mais elle met en valeur le geste du Christ qui « prit du pain » et « prit la coupe » ainsi que la participation des fidèles à l’offrande et aux fruits du sacrifice eucharistique.
Gestes efficaces :
Les gestes liturgiques ne sont pas purement figuratifs ni seulement expressifs, ils informent (informare, en latin, veut dire « donner une forme ») ceux qui les posent. Lors de la célèbre rencontre que fit Charles de Foucauld avec l’abbé Huvelin au confessionnal de l’église Saint-Augustin, ce dernier demande à l’agnostique de se mettre à genoux : on sait comment ce simple geste a permis au futur bienheureux de briser en lui l’orgueil qui résistait encore et de faire la vérité de sa démarche.

Gestes efficaces, les gestes liturgiques construisent le corps de la communauté qui célèbre et qui prie. Aussi, doivent-ils être « un signe de l’unité des membres de la communauté chrétienne rassemblée dans la sainte liturgie. »
Parce que la réforme liturgique a considérablement réduit les rubriques qui réglaient autrefois les attitudes du célébrant et des fidèles dans leurs moindres détails, beaucoup pensent que le Concile Vatican II a prôné un retour à des gestes naturels, à une libre expression de la prière. Or, il n’en est rien. Ce que demande la Constitution sur la Liturgie, c’est « une noble simplicité » , des gestes en cohérence avec la réalité de foi qu’ils expriment – ce qui implique une véritable catéchèse des gestes liturgiques. Pensons par exemple, à tout ce que signifie pour un chrétien, le signe de croix, véritable résumé de la foi chrétienne.

Dans la liturgie, prendre au sérieux gestes et attitudes, c’est permettre aux participants d’être vraiment humains, c’est-à-dire des êtres qui ne subissent pas ce qu’ils font, mais qui s’engagent dans un acte : la participation active se vérifie dans la qualité des gestes et des attitudes. La tragédie de l’homme est qu’il est « capable de faire le singe », c’est-à-dire d’introduire un décalage entre ce qu’il dit et ce qu’il fait. Dans le mémorial eucharistique, le Christ nous apprend l’inestimable valeur du geste dans lequel l’homme s’engage tout entier. « Il prit du pain » : toute la vie de Jésus est tendue vers ce geste, le plus haut geste jamais posé par l’humanité. En prenant le pain, Jésus saisit sa vie entière : c’est son dernier geste libre d’offrande au Père, pour notre salut, avant que ses mains ne soient liées et clouées sur la croix... C’est le geste immense qui se réalise à chaque eucharistie.

Sr Bénédicte Marie de la Croix, p.s.d.p.
Service diocésain de Pastorale Liturgique et Sacramentelle

Bonjour, nous sommes le
jeudi 29 juin 2017

breves



Si vous souhaitez prendre un temps d’écoute, le Père Yannick propose de vous recevoir individuellement. Contacter l’accueil du presbytère pour fixer cette rencontre.

INFOS !!!

PLANNING DES MESSES !

Fermeture de la Chapelle Saint Joseph : Les célébrations de la semaine auront lieu à l’avenir à l’oratoire de l’église à partir du 27 octobre 2016.

MAI

Mardi 30 mai
Le Père Yannick invite tous les acteurs de la Communauté Chrétienne locale de
Talensac à 20h00 à la salle paroissiale de Talensac.

Mercredi 31 mai
Préparation Messe de la Profession de Foi : Le Père Yannick vous propose aux parents d’un enfant inscrit à la Profession de Foi de se retrouver pour préparer cette cérémonie à 20h30 à la salle paroissiale d’Iffendic.

JUIN

Vendredi 2 juin
Tu as entre 12 et 20 ans, tu es invité au presbytère de Montfort à 20h00, pour nous partager tes attentes, tes envies, tes projets pour les jeunes de notre paroisse.
Nous irons ensuite avec la Père Yannick à la découverte d’un lieu qui sera tout spécialement réservé aux jeunes.
Pour plus d’informations, tu peux nous contacter : Florence et Vianney au 06.31.69.96.81 ou le Père Yannick

Samedi 3 juin
Rencontre du groupe de Profession de Foi de 10h00 à 11h30 au presbytère de Montfort

Mercredi 7 juin
Eveil à La Foi des 4 /7 ans à 16h45 au presbytère de Montfort suivi de l’Adoration à l’Oratoire de l’Eglise à 18h00.


A RETENIR SUR VOS AGENDAS
Vous avez 1 an, 5 ans, 10 ans... 30, 40, 50, 60 ans… de mariage !
Venez les fêter lors de la célébration eucharistique du 19 novembre à 11h00 à Montfort.
S’inscrire au presbytère.

Concert à l’église de la Nouaye le 5 juin à 17h00

Nathalie Aubinais, Gilles Le Brazidec, Jean-Luc Schaeffer, Michel Lamarche, enseignements dans la région Bretagne, 4 musiciens passionnés par leur instrument, la trompette, se sont réunis pour faire découvrir un répertoire peu connu. Ils joueront des transpositions de compositeurs « classiques » mais aussi plusieurs pièces originales écrites depuis la fin du 19ème siècle pour cette formation.
« Les Lundis de la Pentecôte » à l’église de la Nouaye à 17h00.
Entrée et participation libres.
Contact : 02 99 09 05 88
Site : https://academiepaulleflem.jimdo.com/


Camp de l’école de prière

7 jours pour grandir dans la foi !

du 17 au 23 juillet, au Centre spirituel de la Roche-du-Theil à Bains-sur-Oust.

« Mettez-vous à mon école car je suis doux et humble de cœur », Mathieu 2, 29.
Se mettre à l’école de Jésus, Le rencontrer dans Sa parole et Le prier au désert, seul, en silence, c’est une expérience unique. Et si cela semble exigeant, c’est possible dans un contexte de vie fraternelle joyeuse (jeux, veillées, ateliers) qui est l’autre facette de la rencontre avec le Seigneur. 

- L’école de prière du diocèse accueille 75 enfants, garçons et filles, de 8 à 14 ans (de la fin du CE1 à la fin de la 4è)

- Les temps spirituels et de service sont vécus en petite fraternité (6 ou 7 enfants du même âge, accompagnés d’un(e) animateur/trice). Pour les autres temps (repas, jeux, ateliers, veillées), petits et grands se retrouvent ensemble.

Pour s’inscrire et/ou en savoir plus, une seule adresse : http://epjrennes.fr/
Contact : Marie et Guillaume Thomas - 09 73 15 24 90 / 06 20 27 08 88


Pèlerinage en Pologne sur les pas de Jean-Paul II

du 3 au 10 octobre 2017

La paroisse vous propose un pèlerinage en Pologne sur les pas de Jean-Paul II, accompagné des Pères Yannick et Kamil.
Des dossiers vous détaillant le programme et pour l’inscription sont à votre disposition au presbytère de Montfort.


PARCOURS ALPHA

Un couple, ça se construit. « Prenez soin de votre couple autour de dîners en tête à tête… »
Renseignements et préinscriptions auprès de :
F. et L. BESNARD
Tél : 02 99 60 54 49
E.Mail : franleobesnard@orange.fr


TEMPS FORT :
« ÉVEIL À LA FOI »

Une fois par mois le mercredi
de 16h45 à 17h45
au presbytère de Montfort

Ce sont des mamans de la paroisse qui animeront ce moment. Nous t’emmènerons ensuite à l’église pour un temps de prière avec le Père Yannick qui se terminera à 18h30, puis il y aura la messe à laquelle tu peux bien sûr rester. Tu peux venir avec tes copains de Grande section et de CP.

Plus d’infos ICI


Le père Claude Edet souhaite visiter les personnes seules, malades...
N’hésitez pas à lui faire appel. Il sera heureux de vous rencontrer.
Vous pouvez le contacter au presbytère d’Iffendic : 09 69 80 48 41.


PAROISSE SAINT LOUIS-MARIE EN BROCELIANDE - Tél. : 02 99 09 01 31 - Contact Presbytère
Webmaster | Designed & Realised by ClaireServices | Suivre la vie du site RSS 2.0
| Plan du site | Mentions légales