Bonjour, nous sommes le
vendredi 27 avril 2018

Accueil >Enfants - Jeunes >Les servants d’autel > Gestes et attitudes dans la liturgie

Gestes et attitudes dans la liturgie

mercredi 25 mai 2016, par Claire

Article paru dans Eglise en Ille et Vilaine n° 198 du 14 juin 2011

Gestes et attitudes dans la liturgie

Pourquoi des gestes et des actions corporelles s’il s’agit de rencontrer Dieu qui est au-delà de tout ? Dans la liturgie, la Sagesse de Dieu s’adapte à l’homme ; les réalités les plus spirituelles passent par le corps : c’est là, en effet, que Dieu vient nous rejoindre et nous sauver. Dans ce dossier, deux éclairages différents viennent dire cette même réalité : l’expérience vécue avec des personnes handicapées mentales à l’IME -MAS Gaifleury de Saint-Georges-de-Reintembault, le savoir-faire des servants d’autel au service de la prière liturgique.

« Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous, adorons le Seigneur qui nous a faits » Ps 94,6

La liturgie, parce qu’elle est une action où la dimension corporelle a une place éminente, est un lieu majeur où le christianisme propose une sagesse chrétienne du corps qui tend à réunifier raison et corps, sagesse qui a ses racines dans la tradition biblique. Dans la Bible, en effet, le corps participe à la dignité de l’« image de Dieu » ; façonné de glaise le corps est porteur du souffle divin qui lui permet de se tenir debout en présence de Dieu : « Tu m’as façonné un corps, alors j’ai dit voici, je viens… » . Le corps est non seulement une réalité biologique, mais, inséparablement, lieu de relation, médiation. L’aspect corporel de la liturgie prend donc place dans un univers relationnel qui conjugue relation aux autres et relation à Dieu. Le corps y a une place essentielle, non pas tant comme moyen d’expression, que comme le lieu même où Dieu vient rejoindre l’homme pour le sauver. Dès lors, quel est le statut des attitudes corporelles et des gestes dans la liturgie ?

Gestes humains :
Ils s’enracinent dans la culture humaine mais aussi engagent la personne dans sa réalité totale et sa cohérence profonde. Le geste liturgique n’est ni théâtral ni purement extérieur.

Gestes symboliques :
Ils prennent sens dans l’univers de la foi chrétienne, ils mettent en œuvre une réalité qui dépasse infiniment leur simple valeur immédiate : ainsi, le geste de paix n’est pas seulement un geste d’amitié offert aux voisins les plus proches, il exprime, au moment même de la communion sacramentelle, la communion de tous les baptisés dans l’unique Corps du Christ.

Gestes gratuits :
Ils ne visent pas d’abord une efficacité immédiate : la procession des dons, par exemple, augmente inutilement le temps requis pour préparer l’autel, mais elle met en valeur le geste du Christ qui « prit du pain » et « prit la coupe » ainsi que la participation des fidèles à l’offrande et aux fruits du sacrifice eucharistique.
Gestes efficaces :
Les gestes liturgiques ne sont pas purement figuratifs ni seulement expressifs, ils informent (informare, en latin, veut dire « donner une forme ») ceux qui les posent. Lors de la célèbre rencontre que fit Charles de Foucauld avec l’abbé Huvelin au confessionnal de l’église Saint-Augustin, ce dernier demande à l’agnostique de se mettre à genoux : on sait comment ce simple geste a permis au futur bienheureux de briser en lui l’orgueil qui résistait encore et de faire la vérité de sa démarche.

Gestes efficaces, les gestes liturgiques construisent le corps de la communauté qui célèbre et qui prie. Aussi, doivent-ils être « un signe de l’unité des membres de la communauté chrétienne rassemblée dans la sainte liturgie. »
Parce que la réforme liturgique a considérablement réduit les rubriques qui réglaient autrefois les attitudes du célébrant et des fidèles dans leurs moindres détails, beaucoup pensent que le Concile Vatican II a prôné un retour à des gestes naturels, à une libre expression de la prière. Or, il n’en est rien. Ce que demande la Constitution sur la Liturgie, c’est « une noble simplicité » , des gestes en cohérence avec la réalité de foi qu’ils expriment – ce qui implique une véritable catéchèse des gestes liturgiques. Pensons par exemple, à tout ce que signifie pour un chrétien, le signe de croix, véritable résumé de la foi chrétienne.

Dans la liturgie, prendre au sérieux gestes et attitudes, c’est permettre aux participants d’être vraiment humains, c’est-à-dire des êtres qui ne subissent pas ce qu’ils font, mais qui s’engagent dans un acte : la participation active se vérifie dans la qualité des gestes et des attitudes. La tragédie de l’homme est qu’il est « capable de faire le singe », c’est-à-dire d’introduire un décalage entre ce qu’il dit et ce qu’il fait. Dans le mémorial eucharistique, le Christ nous apprend l’inestimable valeur du geste dans lequel l’homme s’engage tout entier. « Il prit du pain » : toute la vie de Jésus est tendue vers ce geste, le plus haut geste jamais posé par l’humanité. En prenant le pain, Jésus saisit sa vie entière : c’est son dernier geste libre d’offrande au Père, pour notre salut, avant que ses mains ne soient liées et clouées sur la croix... C’est le geste immense qui se réalise à chaque eucharistie.

Sr Bénédicte Marie de la Croix, p.s.d.p.
Service diocésain de Pastorale Liturgique et Sacramentelle

breves



Si vous souhaitez prendre un temps d’écoute, le Père Yannick propose de vous recevoir individuellement. Contacter l’accueil du presbytère pour fixer cette rencontre.

INFOS !!!

PLANNING DES MESSES !

A La suite de notre rencontre mercredi soir 18 avril avec les différentes équipes synodales, les personnes présentes ont écrit leur vœu pour la Paroisse. N’hésitez pas vous aussi écrire votre vœu et à nous le transmettre ou le déposer dans une corbeille au pied de St Louis Marie dans l’église de Montfort.

AVRIL 2018

Mercredi 25 avril
Soirée Saint-Louis Marie à 20h30 à la maison Natale. La Messe sera suivie d’un temps d’adoration et de la possibilité de recevoir le sacrement de réconciliation.

MAI 2018

Mois de Marie

Tout au long du mois de Mai, le mois de Marie, nous sommes invités à prier le chapelet. Le chapelet est une prière et une méditation biblique.

Mercredi 16 mai
Prière du chapelet : à 14h30 à l’oratoire au presbytère de Montfort ou en marchant dans Montfort avec Saint Louis Marie.

Jeudi 17 mai
Rassemblement Diocésain à Pontmain organisé par le Mouvement Chrétien des Retraités (MCR).
La célébration eucharistique sera présidée par Mgr Pierre D’Ornellas.
L’après-midi festif sera animé par la Troupe Charles de Foucauld. Un car partira du parking de la piscine de Montfort à 8h15 et de 17h00 de Pontmain pour le retour.
Participation demandée 50 € pour le transport, le repas, le livret et l’animation.
Inscriptions en téléphonant au 02 99 06 02 04 ou 09 80 45 35 40

Mercredi 23 mai
* Prière du chapelet : à 14h30 à l’oratoire au presbytère de Montfort ou en marchant dans Montfort avec Saint Louis Marie.

* Sainte Anne d’Auray
Les bénévoles de l’aumônerie de l’Hôpital et de l’EHPAD vous invitent à une journée fraternelle au sanctuaire de Sainte Anne d’Auray.
Renseignements et inscriptions au 06 48 14 60 31


Pèlerinage diocésain à Lourdes

 
Les hospitaliers du pèlerinage du 28 avril au 4 mai 2018 proposent aux chrétiens du Diocèse qui le souhaitent de confier à Marie des intentions de prières rédigées sur des feuillets mis à leur disposition au presbytère de Montfort ou dans les églises. Ces intentions seront déposées à la grotte en procession avec notre Archevêque à la fin de la célébration d’ouverture. Merci de les remettre aux quêtes lors des messes ou au presbytère pour le 25 avril.


Route Amor Dei du 5 au 10 août 2018

Cette route s’adresse à des jeunes femmes de 20 à 30 ans désireuses de découvrir la vie consacrée féminine. Dans une ambiance détendue et fraternelle, vous découvrez 4 formes de vies consacrées féminines de Bretagne en vous rendant dans différents lieux. Cette route permet ensuite de participer à 3 week-ends dans l’année pour continuer le cheminement, pour celles qui le souhaitent. Pour plus de renseignement et contact : Sœur Marie-Elisabeth : latourstpern.jeunes@orange.fr


TEMPS FORT :
« ÉVEIL À LA FOI »

Une fois par mois le mercredi
de 16h45 à 17h45
au presbytère de Montfort

Ce sont des mamans de la paroisse qui animeront ce moment. A suivre, il est proposé un temps de prière à l’église à 18h00 où les parents sont invités à rejoindre les enfants jusque 18h30. Pour information durant la messe le dimanche à Montfort, il est proposé un temps adapté pour les jeunes enfants.

Plus d’infos ICI

Pour information durant la messe le dimanche à Montfort, il est proposé un temps adapté pour les jeunes enfants.


PARCOURS ALPHA

Un couple, ça se construit. « Prenez soin de votre couple autour de dîners en tête à tête… »
Renseignements et préinscriptions auprès de :
F. et L. BESNARD
Tél : 02 99 60 54 49
E.Mail : franleobesnard@orange.fr


Le père Claude Edet souhaite visiter les personnes seules, malades...
N’hésitez pas à lui faire appel. Il sera heureux de vous rencontrer.
Vous pouvez le contacter au presbytère d’Iffendic : 09 69 80 48 41.


PAROISSE SAINT LOUIS-MARIE EN BROCELIANDE - Tél. : 02 99 09 01 31 - Contact Presbytère
Webmaster | Designed & Realised by ClaireServices | Suivre la vie du site RSS 2.0
| Plan du site | Mentions légales