Bonjour, nous sommes le
vendredi 30 juillet 2021

Accueil >Vivre sa Foi >Réconciliation >Comment se confesser ? > Obligation et occasions de la Confession

Obligation et occasions de la Confession

1. Quand se confesser ? Obligation ?

On a toujours l’obligation de confesser ses péchés graves au moins une fois par an (Motu proprio de Jean Paul II "Misericordia Dei" § 8, en 2002).

  • Les grandes fêtes religieuses durant l’année peuvent servir de repères pour revenir vers Dieu par le sacrement de réconciliation.
  • On peut se confesser à l’approche des fêtes.
  • Le temps du carême, par exemple le "mercredi des cendres", est aussi un moment privilégié pour recevoir le sacrement de pénitence et le pardon.
    Il est plus facile de se confesser quand on le fait régulièrement que d’une manière occasionnelle.

La confession générale (relative à l’ensemble de la vie passée) est conseillée pour une demande d’exorcisme. Voir Prêtre exorciste

2. Y-a-il des occasions ou des lieux favorables ?

Beaucoup de chrétiens demandent l’absolution de leurs péchés à l’occasion des grands rassemblements, dans des lieux de pèlerinage ou dans des sessions des mouvements du Renouveau charismatique ou d’une retraite spirituelle, un week-end spirituel.

Ainsi, pour les jeunes : le pèlerinage des étudiants au Mont Saint Michel, Taizé.

Le rassemblement des adolescents TIM et CAP à Saint Malo ; le camp ski...
Ce sont des temps forts de leur vie chrétienne.

Il y a aussi des églises ou la confession est proposée presque en permanence, ainsi à Rennes à l’église Saint Sauveur.

ANNONCES


Message du 25 juin 2021
" Chers enfants !
Mon Cœur est joyeux car à travers toutes ces années, je vois votre amour et votre ouverture à mon appel.
Aujourd’hui, je vous invite tous à prier avec moi pour la paix et la liberté, car Satan est fort et avec ses tromperies il veut éloigner de mon Cœur maternel le plus possible de cœurs. C’est pourquoi, décidez-vous pour Dieu afin de bien vivre sur la terre que Dieu vous a donnée.
Merci d’avoir répondu à mon appel."


Gino Bartali, au nom de la liberté

« Le bien se fait, il ne se raconte pas. Il est des médailles que l’on accroche à l’âme, et non à sa veste ». Le 5 mai 2020, cela a fait 20 ans que le grand champion de cyclisme Gino Bartali nous a quitté. De lui, les générations de sportifs retiennent une légende. Mais Gino Bartali a une autre histoire, secrète, magnifique, liée à sa foi profonde.


Si vous souhaitez prendre un temps d’écoute, le Père Yannick propose de vous recevoir individuellement. Contacter l’accueil du presbytère pour fixer cette rencontre.

Le père Joseph Sicot et le père Claude Edet souhaitent visiter les personnes seules, malades...
N’hésitez pas à leur faire appel. Ils seront heureux de vous rencontrer.
Père Joseph : 02 56 49 66 76 (Bédée)
Père Claude : 09 69 80 48 41 (Iffendic).


PAROISSE SAINT LOUIS-MARIE EN BROCELIANDE - Tél. : 02 99 09 01 31 - Contact Presbytère
Webmaster | Designed & Realised by Claire Levrel| Suivre la vie du site RSS 2.0
| Plan du site | Mentions légales