Bonjour, nous sommes le
mardi 20 août 2019

C

  • Caresse de Dieu

... Chaque jour, chacun de nous est appelé à être un consolateur, à devenir un instrument humble mais généreux de la providence de Dieu et de sa bonté miséricordieuse, de son amour qui comprend et compatit, de sa consolation qui réconforte et donne du courage. Chaque jour, nous sommes tous appelés à devenir une « caresse de Dieu » pour ceux qui ont peut-être oublié les premières caresses, qui peut-être n’ont jamais senti une caresse au cours de leur vie. Vous êtes ici, pour le Saint-Siège et pour Rome la caresse de Dieu ! Merci, merci beaucoup ! ... (lire le texte en entier)

  • Chasse aux sorcières

... Cela me fait très mal de voir comment, dans certaines communautés chrétiennes, et même entre personnes consacrées, on donne de la place à diverses formes de haine, de division, de calomnie, de diffamation, de vengeance, de jalousie, de désir d’imposer ses propres idées à n’importe quel prix, jusqu’à des persécutions qui ressemblent à une implacable chasse aux sorcières. Qui voulons-nous évangéliser avec de tels comportements ? (lire le texte en entier EVANGELII GAUDIUM 100)

  • Chrétiens bien élevés

... Il y a aussi des chrétiens de salon. Ceux qui sont polis, pour lesquels tout va bien, mais qui ne savent pas donner de fils à l’Église pour annoncer avec de la ferveur apostolique »... (lire le texte en entier)

  • Clochard spirituel

... L’Évangile est pour tous. Le fait d’aller vers les pauvres ne signifie pas que nous devons devenir paupéristes ou un genre de « clochards spirituels » ! Non, non, ça ne signifie pas cela ! Cela signifie que nous devons aller vers la chair de Jésus qui souffre, mais la chair de Jésus souffre aussi de ceux qui ne le connaissent pas par leur étude, leur intelligence, leur culture. Nous devons aller là ! ... (lire le texte en entier)

  • Cœur sous surveillance

... « Le chrétien, homme ou femme, est celui qui demeure dans le Seigneur ». Mais qu’est-ce que cela signifie ? Bien des choses, a répondu le Saint-Père. Bien que, a-t-il expliqué, le passage de la lettre de Jean s’arrête sur une attitude en particulier que le chrétien doit assumer s’il veut demeurer dans le Seigneur : à savoir la pleine conscience « de ce qui se passe dans son cœur ». Un cœur, a ajouté le Pape François, dans lequel on trouve « tant de choses qui vont et viennent... on dirait un marché de quartier où l’on trouve de tout ». C’est précisément pour cette raison qu’est nécessaire une œuvre constante de discernement ; pour comprendre ce qui est vraiment du Seigneur... (lire le texte en entier)

  • Commérage criminel

... Et cela, « ce n’est pas moi qui le dit, mais le Seigneur », a-t-il précisé, en ajoutant que, sur ce point, il n’y a pas de place pour les nuances : si tu parles mal de ton frère, tu tues ton frère. Et chaque fois que nous faisons cela, nous imitons le geste de Caïn, le premier meurtrier »... ... le Pape François s’est demandé comment il est possible de penser avoir « le droit de tuer » en parlant mal des autres, de déchaîner « cette guerre quotidienne des commérages »... (lire le texte en entier)

  • Compte en banque

... L’apôtre Paul, au déclin de sa vie, fait un bilan fondamental, et dit : « J’ai gardé la foi » (2 Tm 4, 7). Mais comment l’a-t-il gardée ? Pas dans un coffre-fort ! Il ne l’a pas enfouie dans la terre, comme ce serviteur un peu paresseux... ... de quelle façon nous, en famille, nous gardons notre foi ? La retenons-nous pour nous, dans notre famille, comme un bien privé, comme un compte en banque, ou savons-nous la partager par le témoignage, l’accueil, et l’ouverture aux autres ? ... (lire le texte en entier)

août 2019 :

Rien pour ce mois

juillet 2019 | septembre 2019

Si vous souhaitez prendre un temps d’écoute, le Père Yannick propose de vous recevoir individuellement. Contacter l’accueil du presbytère pour fixer cette rencontre.


Grande soirée bioéthique à Rennes avec Mgr Pierre d’Ornellas et le député Xavier Breton

Lundi 6 mai 2019



Le père Claude Edet souhaite visiter les personnes seules, malades...
N’hésitez pas à lui faire appel. Il sera heureux de vous rencontrer.
Vous pouvez le contacter au presbytère d’Iffendic : 09 69 80 48 41.


PAROISSE SAINT LOUIS-MARIE EN BROCELIANDE - Tél. : 02 99 09 01 31 - Contact Presbytère
Webmaster | Designed & Realised by ClaireServices | Suivre la vie du site RSS 2.0
| Plan du site | Mentions légales